Céline Colombani, graphothérapie et rééducation de l'écriture à domicile, Paris et proche banlieue

Céline colombani, graphothérapeute

Déplacement à domicile - Paris et proche banlieue

Durant toute sa scolarité, l’enfant, puis l'adolescent est souvent jugé sur son écriture, sa faculté de rédiger rapidement et efficacement.

 

Face à cette demande de performance, celui qui écrit « mal, pas assez vite, trop petit, trop grand… » peut se sentir stressé ou dévalorisé.

 

L’intervention d’un graphothérapeute permet d’aider l’enfant, l'adolescent, l’adulte à retrouver une écriture lisible, fluide et du même coup à mieux organiser sa pensée, canaliser et gérer ses émotions.

 

L'amélioration d'une écriture déficiente rétablit un bien-être, améliore la communication et la confiance en soi.

 

Contact :

06 50 36 68 51 / celine.colombani@club-internet.fr

POURQUOI AVOIR RECOURS A UN GRAPHOTHÉRAPEUTE ?

Des remarques qui doivent alerter

 

  • "J'ai mal à la main"
  • "J'ai mal au poignet"
  • "Je vais pas assez vite"
  • Ensemble sale
  • Illisible
  • Danse sur la ligne
  • etc...

 

Autant de remarques qui doivent vous alerter. Une tenue de crayon peu ergonomique doit être également rééduquée.

Identifier l'origine du problème

Le problème peut être simplement d'ordre mécanique (une mauvaise tenue de crayon, une mauvaise position, mauvaise latéralisation, etc...) mais également plus psychologique (la peur de mal faire qui provoque des crispations, la recherche d'une écriture qui ressemble à celle de la copine, une entrée dans l'apprentissage compliquée, etc...) ou un peu des deux (le geste de l'enfant précoce qui est trop lent par rapport à sa pensée).

Apporter une réponse adaptée

Lors du bilan, il s'agit d'identifier l'origine du problème pour lui apporter la réponse adaptée.

 

Pour m'aider dans cette démarche, je propose de faire un dessin dont l'analyse me permettra de mieux comprendre la relation avec l'autorité, avec les parents, la confiance en soi.

LES ADULTES SONT ÉGALEMENT CONCERNÉS

Il n'est jamais trop tard pour améliorer son écriture. Jeunes adultes ou adultes, il est possible de suivre une rééducation. En quelques séances, l'écriture devient plus lisible, le geste se décontracte et le scripteur gagne en rapidité.

 

Également, suite à un accident cérébral ou une paralysie, des séances de graphothérapie sont parfaitement adaptées.

LA DYSGRAPHIE

On parle de dysgraphie quand l’écriture est trop lente, illisible ou fatigante

 
Les écritures dites « normales » sont toutes différentes au même titre que la personne qui la réalise. Les faciès des écritures dysgraphiques sont quant à eux assez communs et répétitifs.
 
Toute écriture dysgraphique empêche le scripteur de structurer sa pensée, de libérer ses émotions, de mettre en forme ses sentiments. C’est un handicap qui empêche le scripteur de communiquer sur le plan intellectuel et affectif parce son écriture n’est pas assez rapide pour suivre le rythme de sa pensée, pas assez lisible pour qu’il puisse communiquer une idée à autrui ou même se relire lui-même.
 
La dysgraphie peut être instrumentale (lié à la position, à l’instrument) ou bien réactionnelle. C’est-à-dire qu’elle est le symptôme d’une difficulté plus profonde (émotionnelle, relationnelle…). La graphothérapie, finalement, s’attaque au symptôme. Mais en redonnant confiance au petit élève, en lui parlant en le faisant parler et éliminer les gestes parasites qui entravent le bon déroulement cursif, l’enfant va mieux et son écriture aussi.
 
Qu’est-ce-que la graphothérapie ?
 
La graphothérapie est le traitement des dysgraphies ou plus simplement des problèmes d'écriture. Est dysgraphique « tout enfant chez qui la qualité de l’écriture est déficiente alors qu’aucun déficit neurologique ou intellectuel n’explique cette déficience » (Ajuriaguerra).
 
Pourquoi votre enfant a des problèmes d’écriture ?
 
Les causes peuvent être diverses et variées. Nous savons que l’écriture est une projection dans l’espace, c’est le reflet de l’émotivité d’un individu, quelque chose de soi que l’on donne, que l’on expose au regard de l’autre. Il suffit de regarder comment, dès son plus jeune âge, le petit enfant met tout son cœur et son énergie dans chacun de ses dessins.
 
Alors y a-t-il eu à un moment une vexation? Un problème d'identité? De jalousie par rapport à un  frère ou une sœur? Un traumatisme quelconque?… Et la difficulté d'écrire peut s'installer. Elle traduit la difficulté pour l'enfant à se projeter et à parler en son propre nom.
 

D’autre part, et dans un tout autre domaine, des recherches ont montré que chacun d’entre nous a un hémisphère cérébral dominant ainsi qu’une main dominante, mais aussi un œil, une oreille et un pied. On constate que lorsque la main qui écrit et l’œil dominant ne sont pas du même côté, cela complique l’apprentissage et favorise les dysgraphies.

CÉLINE COLOMBANI, GRAPHOTHÉRAPEUTE A DOMICILE

Diplômée de psychologie et de sociologie, journaliste pendant 5 ans, j'ai repris les études de graphologie en 2004. Le diplôme s'obtenait alors en 3 ans. Je l'ai obtenu en 2007, en même temps que mon 3ème enfant et ma formation de graphothérapeute.

 

Je me déplace dans Paris, ou en proche banlieue, pour des séances à domicile. Pour toute demande, vous pouvez me contacter aux coordonnées suivantes :

 

Céline Colombani :

06 50 36 68 51

celine.colombani@club-internet.fr

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
celine colombani - 750 725 103 00014 - graphothérapeute rééducation écriture paris - Pour plus d'informations sur les cours de rééducation d'écriture, rendez-vous sur la page "Les séances".